La centrale hydroélectrique de Hagneck

La nouvelle centrale hydroélectrique de Hagneck mise en service en 2015 est une véritable prouesse écologique qui n’a pas son pareil dans toute la Suisse.

L’inauguration officielle de la centrale hydroélectrique a lieu en 2015 à Hagneck, après environ quatre ans de travaux. Avec sa production d’énergie de 110 gigawattheures, la centrale contribue de manière significative à l’approvisionnement de la région du Seeland en énergie indigène et renouvelable. 

La centrale hydroélectrique de Hagneck est située dans un paysage alluvial classé réserve naturelle d’importance nationale. C’est la raison pour laquelle la viabilité environnementale  de cette installation a occupé le premier plan lors des travaux de renouvellement. La centrale renouvelée et moderne a permis d’augmenter la production de 40 pour cent sans générer d’inconvénient pour l’environnement. Une grande importance a été accordée à la renaturation autour de la centrale. Ainsi, le canal de contournement pour les poissons est unique dans toute la Suisse et la forêt alluviale nouvellement créée est classée réserve naturelle d’importance nationale. Ce projet permet d’atteindre une efficacité énergétique maximale dans des conditions à la fois modernes et écologiques.

Production d'énergie brute de la centrale Hagneck
0 Mio. KW/h
Pente de la centrale Hagneck
00 m
Puissance totale des turbines
0 MW
Débit de la centrale Hagneck
0 Millions de bouteilles
en PET/Minute

Prix

«Paysage de l’année 2017» - Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage

Au titre de Paysage de l’année 2017, la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage (FP) a désigné la région s’étendant du lac de retenue de Niederried via Aarberg ou Kallnach à l’embouchure du canal de Hagneck dans le lac de Bienne, près de la centrale hydroélectrique de Hagneck. Le paysage d’infrastructures énergétiques au bord du canal de Hagneck est un modèle de coexistence entre une exploitation intensive et des éléments de grande valeur écologique, explique la FP pour motiver son choix.
Ces dernières années, le canal et les centrales hydrauliques ont été rénovés, ce qui a conduit à des revalorisations significatives pour la nature et le paysage. La Fondation a donc décidé de récompenser le canton de Berne, BKW et Energie Service Biel/Bienne (ESB) pour leur engagement en faveur d’une rénovation des centrales soigneuse et respectueuse de l’environnement et du paysage, ainsi que pour la mise en oeuvre de mesures de protection contre les crues.
Documentation de la fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage (en allemand)

Regards 2017 - Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA)

La Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA) récompense pour la quatrième fois des contributions exceptionnelles à l’aménagement durable du cadre de vie en Suisse au travers de sa distinction Umsicht – Regards – Sguardi. Ces réalisations concourent de manière exemplaire et originale à la durabilité de notre cadre de vie, incarnent une réflexion globale et des interventions concertées, et témoignent d’un sens affirmé des responsabilités face aux réalités sociales et à la culture du bâti.
Le jury salue l’association entre technique hydraulique de pointe, architecture respectueuse – tant de l’environnement que des espèces – et intégration harmonieuse au paysage qui distingue ce projet. La rénovation et la transformation de la centrale hydraulique de Hagneck se définissent à la fois en termes de qualité architecturale et de performance technique. Le projet constitue ainsi, au sens du jury « un exemple précurseur au vu du nombre de rénovations de centrales attendues pour les années à venir. »

«Award 2016 für Marketing + Architektur» - catégorie «développement du site»

La centrale historique – l’une des plus anciennes installations hydroélectriques de Suisse – est protégée au titre des monuments historiques. Le paysage alluvial exceptionnel qui caractérise les environs de la centrale est classé zone de protection d’importance nationale. CELBI en a tenu compte lors de l’attribution du mandat à Penzel Valier AG.
Le projet misant sur la planéité de l’ensemble, l’abaissement du pont du barrage de la nouvelle centrale a impliqué une intervention minime dans le paysage alluvial. Les terrains gagnés sur les berges, talus et murs de protection compris, sont eux aussi restés relativement bas. Un aspect essentiel pour l’effet panoramique de l’installation sur l’étendue du lac. C’est également ce qui a séduit le jury de l’Award für Marketing + Architektur.

Transport des bateaux

L'ascenseur à bateaux est gratuit. Pour toute question ou en cas de problème, prière de contacter le centre d’exploitation de BKW au 0844 121 175.

Dimensions maximales des bateaux:
Longeur 10 m
Hauteur 2 m
Largeur 2.4 m

Transport des bateaux Hagneck
Le débit d'attraction

Suivre le débit d’attraction

L’amélioration de la migration des poissons constitue l’une des principales mesures adoptées sur le plan écologique: deux canaux semi-naturels dotés de débits d’attraction canalisent les poissons dans la «bonne» direction. La conception des échelles à poissons, qui se présentaient jusqu’ici comme des sortes d’escaliers, a été revue à la lumière des nouvelles connaissances et se présente sous forme de canaux de contournement semi-naturels. L’ancienne et la nouvelle partie de la centrale possèdent ainsi chacune leur propre canal de contournement qui ressemble à un torrent nivelé. Les deux cours d’eau se rejoignent avant que leurs eaux gagnent le canal situé en amont.

Histoire

La correction des eaux du Jura constitue un ouvrage pionnier unique et incomparable qui a permis de gagner et d’exploiter de nouveaux terrains. De 1867 à 1891, on y a construit un système de canaux finement élaboré pour abaisser le niveau des lacs de Morat, Neuchâtel et Bienne. Les exploitations agricoles étaient ainsi protégées des futures crues, et les terres asséchées allaient fournir un sol fertile pour l’agriculture. Cette réalisation unique fut achevée dans un 2e temps, entre 1962 et 1973.

Long de huit kilomètres, le canal reliant Aarberg à Hagneck formait le coeur de la correction des eaux du Jura. Contrairement au canal de Nidau-Büren qui ne consiste qu’en une correction du cours d’eau proprement dite, le canal de Hagneck a donné naissance à un cours d’eau entièrement nouveau.

Histoire Hagneck

Hydroélectricité visionnaire

La construction du canal de Hagneck a ouvert la voie à d’autres idées visionnaires. On a ainsi découvert l’importance de la force naturelle produite à l’embouchure du canal de Hagneck dans le lac de Bienne. Le 30 mai 1891, le Gouvernement bernois a octroyé la concession d’exploitation aux communes de Bienne, Cerlier, Hagneck, La Neuveville, Nidau et Täuffelen-Gerolfingen, ce qui a fourni la base nécessaire à la suite du processus. Cinq années plus tard, la société Elektrizität Motor AG, à Baden, a repris la concession de ces communes en s’engageant à débuter les travaux de construction dans un délai d’une année, garantissant ainsi la réalisation de la centrale.

Les premiers travaux de construction débutèrent donc en 1897, et l’installation fut mise en service à l’été 1899. Les frais de construction se sont élevés à environ 3,6 millions de francs. La centrale hydroélectrique de Hagneck compte parmi les plus anciennes de Suisse et représente un monument à la gloire de la technique et de l’histoire culturelle. De l’eau transformée en électricité: une oeuvre d’art par excellence.

Image 1914

Venez nous rendre visite

Avons-nous éveillé votre intérêt? Plongez dans l’univers de la force hydraulique grâce à nos visites guidées.

S'inscrire maintenant